Vivre ensemble, au travail et ailleurs

Ne confions pas aux autres le soin de bien vivre ensemble

Bienvenue dans cette édition de la newsletter de Zevillage 🙏. Comme chaque jeudi, je partage avec vous une analyse à propos de l’évolution du travail et une sélection de notre veille pour vous donner envie et vous aider à vous engager dans la transformation du travail.

Xavier de Mazenod

Si un ami vous a transféré cette newsletter, ou si vous la découvrez par le Web, vous pouvez vous y abonner, c’est juste ici :

Subscribe now


Nous sommes tous des Daniel Blake

Le retour au bureau après le déconfinement ne sera pas simple pour tout le monde. Un collectif de travail à ressouder, un “vivre ensemble” à conforter ou à réorganiser.

Ce sujet est plus large que la vie commune au bureau (et en télétravail). Ces jours-ci, Arte diffuse l’avant-dernier film du réalisateur Ken Loach, Moi, Daniel Blake, visible en ligne jusqu’au 25 mai. Interdit de travail par son médecin après un infarctus mais privé de pension d’invalidité, Daniel Blake, menuisier de 59 ans, se heurte aux défaillances du système de protection sociale britannique.

Pendant tout le film, Daniel Blake affronte l’absurdité de la bureaucratie qui l’enferme dans un parcours stupide de recherche d’emploi alors qu’il est malade. Le système sensé l’aider le prive en réalité de revenus… et de dignité.

Avec ce film, Ken Loach, vieux militant d’extrême-gauche, veut dénoncer la privatisation du service public britannique. Et l’on a connu le réalisateur mieux inspiré et moins idéologue et caricatural comme le souligent plusieurs critiques.

Mais le film est exemplaire - un véritable documentaire - pour décrire le parcours du combattant de Daniel Blake au pays d’Ubu. Les dialogues du héros avec les agents du service de l’emploi, avec l’opérateur du call center, sa participation à un “atelier CV” ou ses démêlés avec les procédures en ligne sonneront très juste aux oreilles de tous ceux qui se sont déjà heurtés à l’inertie de nos services publics.

Au-delà du combat “individu contre bureaucratie” perdu d’avance , le film laisse voir la manière dont nos sociétés conçoivent le travail et comment elles assurent le vivre ensemble.

A même pas 60 ans, un accident de santé propulse Daniel Blake, artisan compétent et amoureux de son travail, dans le dénuement complet et qui devient invisible. Et le filet de sécurité social n’enraye ni n’adoucit sa chute.

Ce système est loin d’être aussi efficace que les politiques le proclament car il tend à déshumaniser les citoyens. En théorie nous disposons d’un système “que la terre entière nous envie”. En réalité, nous sommes tous des Daniel Blake. Mais nous n’avons pas tous les moyens d’affronter ces situations.

Que faire alors ? La première chose serait de réfléchir à la place du travail dans nos vies pour éviter d’être réduits à des agents productifs. Ensuite on pourrait se demander si, par facilité, nous n’avons pas confié le soin d’organiser le “vivre ensemble” à d’autres plutôt que de nous en charger nous-mêmes. Nous y reviendrons.

Leave a comment

👍 Partager sur WhatsApp


Désengagement

Cela va devenir difficile de trouver des salariés. Nous avons vu dans la newsletter précédente les difficultés de l’hôtellerie pour retrouver un quart de ses salariés qui avaient changé de métier pendant la Covid. Même problème dans la restauration, pour les mêmes raisons : horaires difficiles et bas salaires.

Plus surprenant, 40% des infirmiers, un métier qui a pourtant du sens, envisageraient de changer de travail. Ils ont pensé à la restauration ou à l’hôtellerie ?


Vite dit

⛷ Osez partir en vacances !
Alors que de plus en plus d'entreprises outre-Atlantique proposent des vacances illimitées, de leurs côtés les employés américains auraient peur de prendre des congés payés.

🐄 Déménager à la campagne ? Non merci !
À Londres, la pandémie et le télétravail ont provoqué une hémorragie de citadins fatigués de la ville. Mais pour cette jeune journaliste du Times, rien ne remplace l’énergie d’une grande capitale, “lieu de l’imprévisible et du chaos”. En réalité, en France, 92% des répondants de cette étude de Familles rurales jugent que “le monde rural est agréable à vivre”.

💡 Pas de place pour les HPI au travail ?
Être haut potentiel intellectuel (HPI), un véritable atout dans la sphère professionnelle ? En réalité, certains ont du mal à trouver leur place dans le monde du travail, pas toujours adapté à leurs capacités intellectuelles hors normes.

💚 “L’économie de l'identité” remodèle l'avenir du travail
Les dirigeants qui traitent leurs employés comme des personnes à part entière - et pas seulement comme des travailleurs - peuvent créer des lieux de travail qui fonctionnent réellement (article en anglais mais vous connaissez DeepL).

🎥 Télétravail, management, crise et autres
Les organisateurs de Ready for IT, le rendez-vous des décideurs de l’IT (technologies de l’information) m’ont interviewé à propos du télétravail et des évolutions post-pandémie du management et des organisations de travail.

🔖 Ces diplômés qui nous envahissent
Ces diplômés de l’X ou de l’ENA ont largement envahi la direction des grandes entreprises privées. La puissance de leurs réseaux est un obstacle au contrôle du dirigeant et engendre des effets délétères.

🐒 Ne me refile pas ton singe
Parmi les nombreuses plaies de l’entreprise, on trouve celles qui rendent le travail difficile et inefficace : les collègues ou les chefs qui vous tombent dessus à l’improviste en vous demandant de les aider pour un projet “super urgent”. 


Jésus revient… dans un coworking

Depuis quelques années, les transformations d’anciens lieux de culte en habitation se multiplient. Il est plus rare d’en faire des espaces de coworking ou des lieux commerciaux.

Comme cette église de Los Angeles en Californie, bâtie il y a 125 ans, Ruby Street, entièrement remodelée par le cabinet Working Holiday Studio et l’architecte d’intérieur Francesca de la Fuente.


Avant de partir

C’est fini pour cette semaine. Faites gaffe quand même avec vos meetings en visio :


Un dernier truc

Un dernier truc pour la route. A propos de “vivre ensemble”, vous apprécierez probablement ce petit récit vidéo, assez touchant :

✋ Hello : avant de faire vos valises pour la semaine, si vous aimez cette newsletter pensez à nous laisser un like en cliquant sur le petit ❤️. Et même un commentaire si vous débordez d’inspiration.