Quand va-t-on en finir avec les problèmes de réunion ?

Le télétravail lui aussi souffre de l'abus de réunions

Bienvenue dans cette édition de la newsletter de Zevillage. Comme chaque jeudi, je partage avec vous une analyse à propos de l’évolution du travail et une sélection de notre veille pour vous donner envie et vous aider à vous engager dans la transformation du travail. Et merci à ceux qui m’envoient des petites infos ou des messages de soutien 🙏 .

Xavier de Mazenod

Si vous arrivez directement par le Web et que vous n’êtes pas encore abonnés à la newsletter de Zevillage, c’est par là :

Vous subissez les réunions vous aussi ?

On ne va pas se mentir, les réunions représentent souvent une perte de temps. Que celui qui ne s’est jamais ennuyé en réunion, n’en a pas profité pour écluser ses mails en retard ou n’a pas rêvé - voire dormi - derrière son écran lève le doigt.

Au bureau, trop de réunions interminables et mal préparées pourrissent la vie des équipes. Il y a 10 ans, Jason Fried, le fondateur de 37signals, un éditeur de solutions de travail collaboratif comme Basecamp ou Campfire, le disait déjà dans une conférence TED : “Le bureau est le pire endroit où travailler”. Principalement à cause “des M&M’s : les managers et les meetings. Les deux éléments que vous ne trouvez pas en dehors du bureau”.

Les organisateurs de réunions croient bien faire. Et, effectivement, se réunir pour échanger sur des projets est nécessaire. Mais pourquoi abuser de ce dispositif et mal enconduire le déroulement alors qu’on sait faire mieux ? Probablement par inertie, par conformisme, ou pour donner l’impression qu’on est efficace et très occupé.

On aurait pu se dire que les confinements et le télétravail allaient régler ce problème coûteux en temps perdu. Mais le “monde d’avant” n’a pas tardé à reprendre le dessus et l’abus de réunion à distance s’est installé. Trop nombreuses, trop longues, les visioconférences sont aussi plus fatigantes. Sans compter les problèmes techniques et de comportements si bien caricaturés par le duo Tripp and Tyler.

Rendre les réunions utiles et efficaces

La première solution au problème est celle de Jason Fried : “Annulez votre prochaine réunion (si vous en avez le pouvoir). Ne la reportez pas, annulez-la”. Un peu radical pour vous peut-être. C’est pourtant ce qu’a fait avec succès l’assureur Alan. On peut au moins se poser la question, changer ses pratiques et diminuer fortement les réunions.

On peut également adopter des méthodes agiles : réunion très courtes et pourquoi pas en position debout pour éviter qu’elles ne s’éternisent.

Quoi qu’il en soit, les réunions doivent respecter un minimum d’organisation que l’on peut résumer par :

  • préparer

  • penser la manière de participer à distance pour partie ou tous les participants

  • fixer une durée et s’y tenir 

  • faire une introduction 

  • terminer par une conclusion.

Mais au fond si le problème avec les réunions était ailleurs ? Si la déconnexion des participants résidait dans le manque d’attention prêté aux autres et dans le manque de respect comme l’explique bien Marc Thébault : “Histoire d’en revenir aux éléments basiques d’une bonne communication : « Je parle, tu m’accordes toute ton attention ; je ferai de même quand tu t’exprimeras ». Car il n’y a pas de communication vraie sans considération de l’autre. Ou bien est-ce trop « boomer » comme attitude ?”.

Leave a comment


👉   Dernière chance pour participer, après on ferme : si vous voulez bien prendre 3 minutes pour répondre à ce sondage anonyme, cela nous aidera beaucoup à améliorer Zevillage. Merci.


Le bureau c’est trop chouette

L'organisme professionnel de prévention du BTP diffuse cette affiche qui en dit long sur la vie de bureau. Sans commentaire. Ou plutôt, si. Le bureau est tellement bien pour créer du lien social que le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux l’affirme: “Ce sont les salariés qui demandent à revenir”. Le silence et le masque à table doivent leur manquer.

Vite dit

👉   Selon une étude très sérieuse, le port du pyjama lors de sessions de télétravail ne nuit pas à la productivité. Elle en dit long en revanche sur l'état mental de celui qui le porte.

👉   Le télétravail c’est sérieux. La preuve, on en parlait au sénat lors d’une table-ronde sur « Les nouveaux modes de travail et de management ». Voir le replay avec, notamment, Jean-Emmanuel Ray, Martin Richer et François Dupuy.

👉  Quelles compétences faut-il pour être un télétravailleur performant ? Le télétravail ne se résume pas à travailler ailleurs, depuis son domicile. Il faut aussi apprendre à travailler autrement.

👉   Les micro-agressions sont devenues le quotidien des télétravailleurs. Les incivilités numériques se multiplient avec le travail à distance.

👉  Pourquoi les entreprises déjà engagées dans la RSE deviennent-elles aussi des « sociétés à mission » ? A lire pour y comprendre quelque chose.

👉  5 métiers du numérique : créatif, surprenant, recherché, futuriste et environnemental. Cela vous dit pilote de drone ou psy-designer de robot ?

👉  Faudrait-il intégrer et systématiser les emojis dans la communication au travail ? 🥳 🤣 😱


Avant de partir

C’est fini pour cette semaine. Avant de partir, cet amplificateur de sons vous permettra de vous relaxer avec les bruits de la nature si vous êtes stressé par la pandémie, les confinements et le télétravail.

A post shared by Creapills (@creapills)

Un dernier truc

Vous aimez la newsletter, faites-le savoir 🤣

Leave a comment