Fin de confinement : j'irai au bistrot, pas au bureau

Le confinement se termine mais beaucoup de salariés ne sont pas chauds pour retourner au bureau. Même s'ils veulent retrouver des relations sociales.

Les relations sociales nous manquent, pas le bureau

C’est bon, le monde d’avant est revenu hier. Ouf, fin du télétravail et retour au bureau. Enfin pas tout à fait. D'après le 7e baromètre d'OpinionWay pour le cabinet Empreinte humaine dévoilé par le Parisien, 74% des télétravailleurs interrogés veulent pérenniser le télétravail “à la carte”, de 1 à 3 jours par semaine.

Dans le même temps, entre 60 à 70 % des salariés estiment qu'un retour au bureau est nécessaire pour la cohésion d'équipe et pour le relationnel.

Rien de contradictoire dans ces chiffres : on a pris goût à l’autonomie dans notre boulot et à la flexibilité du temps de travail mais on a envie de garder des relations sociales. Sachant que le vivre ensemble du bureau est largement survendu comme l’explique Arnaud Demanche :

Selon une étude de Citrix menée dans 10 pays, The Born Digital Effect” (PDF), côté salariés, 90 % des digital native ne souhaitent pas revenir au bureau à temps plein après la pandémie, lui préférant un modèle hybride.

De leurs côté, les employeurs surestiment largement l’attrait du bureau : 58 % des dirigeants (et 63% en France) pensent que les jeunes salariés voudront passer la plupart ou la totalité de leur temps à travailler au bureau.

Autonomie et flexibilité du temps de travail que les télétravailleurs gèrent à leur façon. Sans forcément travailler tout le temps aux heures légales. Une étude de Nielsen a analysé de quelle manière les télétravailleurs américains confinés avaient bizarrement occupé leur temps de travail :

  • 42% ont eu un date

  • 41% ont eu des relations sexuelles

  • presque 50% ont bu de l’alcool

  • environ 60% ont fait une sieste

  • 77% ont fait du shopping en ligne

  • environ 50% ont travaillé pour une autre société

Amis chefs d’entreprises ou DRH, pas de panique. Il faut également noter que 76% des répondants disent avoir passé plus de 4 heures par jour concentrés sur leur travail. Probablement beaucoup plus qu’au bureau, grand lieu de non productivité.

Que nous disent ces études ?

D’abord que salariés et employeurs n’ont pas la même vision du travail. On s’en doutait. Mais aussi que le télétravail est parti pour durer, qu’il n’est pas l’ennemi du bureau et que les salariés aspirent à plus de flexibilité qu’avant le confinement

Donc les DRH vont avoir du travail pour négocier le nouveau monde hybride du travail. Sans compter que près d’un tiers d’entre eux est confronté à des salariés partis vivre loin de leur bureau et qui veulent télétravailler selon une enquête de l’Association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH).

Et tant qu’à laisser souffler le vent de la liberté dans les entreprises, pourquoi pas envisager la possibilité de télétravailler dans un tiers-lieux ou un espace de coworking ou de créer des espaces pour faire la sieste au bureau ?

Share

👍 Partager sur WhatsApp


Pépètes


Envies de campagne ?

💡 Vous voulez quitter la ville dans de bonnes conditions ? Je vous propose de vous aider à réfléchir à votre projet et de vous accompagner dans votre démarche. Il ne s’agit pas de faire à votre place mais juste de vous aider à y voir plus clair.


Vite dit

☠️ Le travail m’a tuer
Longtemps vu comme purement japonais, le karōshi (la mort par le travail), existe désormais en Occident : arrêts cardiaques, AVC, suicides à la suite d'un excès de stress et d'une quantité déraisonnable de travail.

💰 Viva le Bitcoin
Le Salvador, pays dans lequel 70% de la population ne possède ni compte ni carte bancaire, devient le premier pays à adopter le bitcoin comme monnaie légale.

👽 Invasion de Gafam
Ils se mêlent vraiment de tout : Amazon Halo, le service de fitness du géant de l’e-commerce, va lancer une nouvelle fonctionnalité permettant de créer une routine d’exercices de 10 minutes à effectuer quotidiennement pour améliorer sa stabilité, sa mobilité ainsi que sa posture.

👩‍🎓 Vous pouvez répéter la question ?
Quelle est la cause des inégalités scolaires ville-campagne ? Les élèves des territoires ruraux manquent-ils vraiment d’ambition ?

🚄 Vive la concurrence !
La SNCF innove pour tenter de prendre des parts de marché à la voiture et à l’avion et se prépare à la concurrence d’autres opérateurs ferroviaires en France. Résultat : de nouveaux tarifs dont un forfait télétravail.

💥 D’humeur joueuse ?
Les algorithmes n'ont aucune utilité sans de bonnes données. Apprenez comment pourrir les données que Big Tech utilise pour vous surveiller. Vous pouvez aussi faire la grève des data. Cela fonctionne aussi contre la surveillance étatique ?

🌨 Ah oui quand même
À l’échelle de la planète, 100 millions d’emplois devraient être perdus fin 2021 à la suite de la pandémie de Covid-19 selon l’Organisation internationale du travail. Sur le plan des progrès social, économique et médical, cela représente un recul de cinq ans.


Agenda

☑️ Conférence : Remote ou pas remote ?
Lundi 14 juin à 14h, je participe à une table ronde au BlendWebMix à Lyon intitulée Remote ou pas remote, comment travailler hors de nos bureaux, avec Pascal Givron, co-fondateur de Now coworking et animée par Eric Dupin, fondateur de Citronium.

☑️ Webinaire - Télétravail en coworking
50% des télétravailleurs souhaitent intégrer dans leur routine de travail le fait de pouvoir accéder à un espace de coworking. Neo-Nomade propose de répondre à toutes vos questions sur ce sujet lors d’un webinaire, mardi 22 juin à 9h00.


Avant de partir

La vie de digital nomad et ses avantages, en “time lapse” dans cette petite vidéo.

A post shared by @thebarlemy

Un dernier truc

Après le perroquet rocker de la semaine dernière, ce chat chanteur a fédéré des musiciens du monde entier autour du youtubeur sud-africain David Scott. Comme quoi on peut télétravailler depuis plusieurs pays sans se voir pour de vrai In the Real Life.


Maintenant c’est fini, vous pouvez y aller. Et si vous aimez cette newsletter pensez à nous laisser un like en cliquant sur le petit ❤️. Et même la partager avec des amis.

A la semaine prochaine.